Avec Julaya, on retrouve cette facilité et flexibilité.

À propos de l'entreprise

Jumia est un acteur majeur de l'e-commerce en Afrique. Jumia s'articule autour de trois plateformes : une marketplace, une plateforme logistique et une plateforme de paiement. La marketplace connecte des centaines de milliers de vendeurs à des millions de consommateurs dans tout le continent africain. La plateforme logistique permet à des milliers de partenaires de livrer des millions de colis. La plateforme de paiement simplifie les transactions en ligne dans tout l'écosystème Jumia.

Jumia est convaincue que l'e-commerce facilite la vie des gens en aidant à faire leurs achats en accédant à des millions de produits aux meilleurs prix où qu'ils habitent en Afrique.

Quelles sont vos expériences avec la digitalisation?

Enrichissante. Cela nous a permis de faire face à la croissance de l'activité, d'apporter les bonnes réponses lorsque nous en avions besoin. Les paiements sont plus rapides et nous pouvons faire des reportings plus facilement avec nos actionnaires. Sans outils, il ne serait pas possible d'y arriver. Lorsque la crise sanitaire COVID-19 est arrivée, mon entreprise s'est facilement adaptée au télétravail grâce aux outils connectés, nous avons pu travailler de manière efficace pendant toute la durée du confinement. La digitalisation pour la direction financière permet de créer de la valeur :  payer les partenaires, piloter les activités sans interruption, apporter les informations aux actionnaires dans les délais.

Quels sont les enjeux qui ont poussé à la digitalisation?

La croissance et la diversification des activités nous ont poussées à la digitalisation. Ce n'est pas un problème en soi, mais elles viennent avec son lot de problème. Il faut trouver un moyen de s'adapter, mettre en place un certain nombre de solutions face à ses problèmes pour satisfaire l'expérience client. Nous avons eu des problématiques de gestion de paiement et grâce à Julaya nous avons pu accélérer le mécanisme de digitalisation en dématérialisant un certain nombre de transactions qui étaient effectuées en cash. Il y aura toujours des challenges et difficultés, mais il faut savoir comment s'adapter. Nous avons également eu des problèmes de volume et qualité de données à présenter aux actionnaires.

Grâce à Julaya, nous avons pu accélérer le mécanisme de digitalisation en dématérialisant un certain nombre de transactions qui étaient effectuées en cash

Quels sont les outils que vous utilisez aujourd'hui?

Il faut garder de la flexibilité et de la simplicité. Nous avons à disposition une application mobile pour gérer les clients et vendeurs, des logiciels métiers pour la logistique, la gestion des clients, les paiements, etc. L'idée est d'avoir tout sur une seule plateforme.

Ces outils sont utiles et accessibles, ce sont même des opportunités pour avoir une meilleure exploitation des données et créer de la valeur. Par ailleurs, cette transition doit se faire de manière progressive.

Aujourd'hui, il y a de nouveaux outils avec de l'Intelligence Artificielle (IA) qui peuvent être très utiles dans le futur, mais qui, malheureusement, ne sont pas encore accessibles au plus grand nombre.

Vers quels outils conseilleriez-vous de se tourner?

Les DAF ont intérêt à emboîter le pas de la digitalisation, car il faut l'utiliser pour mettre à jour les systèmes. Les outils doivent faire face aux difficultés et doivent être accessibles via Internet. Avec Julaya, on retrouve cette facilité et flexibilité. Aujourd'hui, on a des partenaires à tous les niveaux : avec les moyens de paiement intégré, les outils de comptabilité, les progiciels de logistiques, etc. Il faut aller vers ses outils et aller vers des partenaires qui conviennent à nos besoins selon le coût, la croissance, le secteur d'activité de l'entreprise et de l'intégration au niveau du management pour créer in fine de la valeur.

Ces outils sont-ils accessibles en Côte d'Ivoire?

Ces outils sont accessibles, les outils ont évolué, il y a un écosystème plus large. Est-ce que les directions ont cette volonté à leader l'entreprise dans cette transformation ? Il faut une bonne connexion Internet, recruter la bonne personne localement. En fonction de la direction, est-ce que les PME ont cette volonté de se digitaliser ? Par exemple, Excel est accessible, on peut faire des tableaux croisés avec des ratios, avoir des dashboards, etc. Mais il faut avoir la volonté de l'utiliser. Julaya en termes de rapport qualité/prix est très intéressant, pour une entreprise qui souhaite se digitaliser c'est un choix sage.

Julaya en termes de rapport qualité/prix est très intéressant, pour une entreprise qui souhaite se digitaliser, c'est un choix sage.

Quels sont les challenges sur le terrain ?

En termes de challenge, je dirais l'éducation et la formation des consommateurs. On a besoin d'un écosystème qui comprend la digitalisation, que les personnes intègrent le paiement en ligne, le numérique. Le monde est digitalisé et plus il y a d'éducation, plus ils vont comprendre les outils et la technologie.